Départ de promo

Quitter l’école primaire et partir au collège, c’est une étape… L’équipe éducative de l’école Saint Jean Saint Louis souhaite accompagner ses élèves et leur dire au revoir. 

Une petite cérémonie est  organisée pour les CM2, en présence de leurs parents, des enseignants, du personnel éducatif  et de tous les élèves de l’école. Pour cette cérémonie, les CM2 choisissent un patron de promotion, apprennent un chant et préparent avec leur maître l’annuaire de leur promotion qui leur sera remis avec un souvenir de l’école.  A tour de rôle chaque enseignant prend la parole et rappelle à ses anciens élèves une anecdote, un souvenir , un bon moment vécu ensemble. La directrice introduit le cérémonie.

Discours de la directrice aux élèves de la promotion 2011:

 

Pour plus de photos rendez vous sur l’album juin 2011

Chacun d’entre vous est aujourd’hui en âge de calculer le nombre d’années qu’il a passé dans cette école… … environ  1/10° de vie ! … Sans reprendre une leçon sur les fractions, on peut dire que sur un cahier de 10 pages, vous allez, en quittant l’école primaire, tourner la première… la première page de votre vie.  Je pense, j’espère … que pour chacun,  cette première page est  colorée, riche de rencontres, de réflexions, de savoirs nouveaux, d’expériences et d’amitiés. Durant ces 10 premières années, vous avez coulé les fondations, construit les bases, enraciner des valeurs. Dans cet espace protégé qu’est l’école, vous avez rencontré ce qui fait la vie … le travail et les difficultés, des moments de réussite, de doutes, d’échecs….des joies, des peines, des disputes et des réconciliations. Vous avez peut être croisé  la haine, mais je n’en doute pas  appris à reconnaître  l’amour et  l’espoir au moins,  dans le regard de vos enseignants.

Aujourd’hui,  je vous invite à revenir, chacun, chacune, sur des questions qui ont traversé votre scolarité et les projets que vous avez menés à l’école.  Quelles sont mes passions, mes talents ? Qu’est ce que j’apprécie, qu’est ce que je déteste ? Qu’est ce que je ressens ? Qu’est ce qui est essentiel pour moi ? Qu’est ce qui  me rend heureux ou malheureux ?

C’est en fouillant un peu dans la vie de Christophe Maé, que vous avez choisi comme patron de promotion que j’ai trouvé cette phrase qu’il partage avec son public lors d’un interview :

« Je cherche à me retrouver, à retrouver mes racines. Dans la vie, il faut toujours savoir qui on est, d’où on vient… Comme dit l’adage : si tu ne sais où tu pars, regardes d’où tu viens. On peut ainsi mieux vivre. »

Votre avenir vous appartient et chacun fera sa route. Alors bien sûr s’il est encore difficile pour chacun de  savoir quelle direction il prendra, n’oubliez jamais combien il est essentiel d’apprendre  à dire qui vous êtes,  ce qui vous fait vibrer et  ce pour quoi vous avez envie de vivre.

Conduisez votre vie, faites des choix réfléchis, et  à l’inverse de Frollo, ce personnage torturé  que vous avez découvert  avec le spectacle de Notre Dame,  soyez, chacun, toujours fier de vous regarder dans une glace…

A chacun d’entre vous, je dis au revoir, bonne route et revenez nous voir de temps en temps…

Discours de la directrice aux élèves du CM2, promotion 2010.

 

Combien il est important pour être heureux de se reconnaître faisant partie d’un groupe…. Aujourd’hui, parce que vous allez quitter votre école et ne plus faire partie de ses élèves, vous avez choisi de vous reconnaître dans les amis de Yannick Noah.

Yannick Noah…  Sportif de haut niveau, courageux, volontaire, il  remporte notamment les Internationaux de France de Roland-Garros en 1983 et entre parmi les dix meilleurs joueurs au monde…  mais vous n’étiez pas nés… ! Il reste cependant aujourd’hui, même s’il a choisi d’échanger sa raquette contre un micro, une figure du sport français.  Il incarne le courage, la volonté, la prise d’initiative,  l’intelligence tactique, le respect de l’autre.  Et ces valeurs… même s’il est encore parfois difficile pour vous, de les porter, de les assumer … je sais que vous les admirez. Vous avez d’ailleurs choisi  d’avoir à vos côtés, un sportif, un joueur du CO pour en témoigner.
Mais Noah, c’est aussi le symbole de la danse, de la fête, de la musique… une certaine nonchalance au grand cœur.  Il s’implique dans les associations caritatives et met son talent au service des autres : que ce soit pour le téléthon, les restos du cœur, Terre des hommes ou Enfants de la terre, il s’investit et chante pour un monde meilleur.
 Il y a un an à peine, nous terminions une année scolaire passée ensemble … et même s’il m’arrive d’oublier parfois le prénom de l’un ou l’autre… je ne peux oublier ces temps d’échanges, de débats, ces temps où chacun exprimait son avis face à une affirmation donnée, en se déplaçant dans un coin de la classe, sous un panneau accroché pour la circonstance :
« TOUT A FAIT D’ACCORD, D’ACCORD, PAS D’ACCORD, ou PAS DU TOUT D’ACCORD ».
Souvenez-vous, je vous avais raconté l’histoire des gros cailloux de la vie, cette histoire qui invite chacun à réfléchir à ce qui est essentiel pour lui, pour être heureux et réussir sa vie. Et il nous est arrivé bien souvent d’y revenir et de se poser la question : « Est ce que cela me rend heureux ? »
Je ne suis pas étonnée que vous ayez choisi Yannick Noah comme patron de promotion. En nous faisant partager son talent et ses passions, il nous fait partager son bonheur. Et le bonheur, vous le savez, plus on en donne et plus on en a … C’est une chose assez rare… car en général, quand on donne quelque chose… on en a moins ! !
Mais ce qui fait bonheur pour l’un, pour Noé, pour Agathe ou pour Fanny… ne fera pas forcement bonheur pour l’autre, pour Axel, pour Albert pour Jeanne ou pour Andréa. C’est pourquoi, je vous invite chacun,  à inventer votre bonheur. Si un jour vous avez une idée de ce qui peut vous rendre heureux, même une toute petite idée… allez y, soyez volontaire, courageux, prudent et audacieux.
A chacun je vous souhaite de vous mettre à vouloir et à agir car c’est peut être là, un début de bonheur.
Bonne route et revenez nous voir de temps en temps.
Pour plus de photos , rendez vous sur l’album photo 2010 

Discours de la directrice aux élèves du CM2, promotion 2009 .

S’il est important d’apprendre à dire bonjour, d’apprendre à être accueillant et d’accompagner les personnes  sur un bout de chemin, il est essentiel d’apprendre et de savoir leur dire au revoir. C’est ce que nous avons voulu pour vous, élèves du CM2. Vous allez quitter notre école dans laquelle vous avez grandi et aujourd’hui tous les enseignants, le personnel : Cathie, Anne, Céline et plus récemment Sylviane qui vous ont accompagné depuis la petite section de maternelle pour certains, ont voulu vous dire au revoir. Avec Mme Amen qui a été la directrice de votre école sur la quasi-totalité de votre scolarité, vous avez préparé  construit le livret souvenir. Avec  les enseignants et le personnel, elle viendra vous dire un mot.

 

La promotion Coluche…
Vous avez choisi Coluche, l’un des plus grands comiques du monde. C’est avec beaucoup de talent, un humour caustique, une rare sensibilité et une extrême intelligence qu’il s’en est pris aux politiques, à la police, au travail, aux étrangers, aux sportifs et bien d’autres encore.. Homme de scène, chanteur, acteur, réalisateur, animateur télé et radio, Coluche s’est fait le porte-parole de tous ceux qui sont confrontés à la misère, des plus démunis pour que chacun trouve sa place. Il a crée les restaus du cœur, association qui distribue de la nourriture  aux plus pauvres . Avant de monter sur scène, il a exercé plein de petits boulots : télégraphiste, fleuriste et garçon de café. Il nous dit que chacun est important, que chacun a sa place, que chacun a droit à la dignité. « On n’a plus le droit ni d’avoir faim ni d’avoir froid… » telle était sa chanson.
Je ne suis pas étonnée que vous ayez choisi cet artiste. Comme vous il aimait rire et rêvait d’un monde plus juste.
 De votre promotion, en effet,  je garderai dans ma mémoire le spectacle d’escrime tonique, sportif mais si profond par le message qu’il véhiculait.
« Nous voulons un monde plus juste où chacun aura sa place, pour qu’ensemble on puisse vivre en paix »
Je souhaite à chacun de trouver sa place, de pouvoir faire des choix… Vous êtes chacun le conducteur de votre vie … alors, ne mettez pas le pilote automatique, gardez la maîtrise , roulez tranquilles , soyez prudents et audacieux. Bonne route sur le chemin que vous aurez choisi.


2 234 consultation(s)