Illustrer une comptine d’ours en GS

Pour faire honneur à notre mascotte Achille, nous avons appris une poésie rigolote sur les ours !

Résultat de recherche d'images pour "poésie ours"

Pour l’illustrer, nous avons fabriqué un pantin : il a fallu d’abord choisir une technique en art  plastique parmi  7 ou 8  propositions.

Ensuite chacun a appliqué la technique choisie sur son pantin :

puis ce fut la délicate opération de découpage : pas facile tous ces bords arrondis, mais tout le monde s’en est bien sorti!

Ensuite nous avons travaillé le fond de notre affiche : pour représenter les bulles dans lesquelles les ours se lavent, chacun a rempli une grande feuille en dessinant des cercles au drawing gum.

une fois sec, on couvre avec de l’encre bleu et l’on jette du gros sel dessus pour un fond moiré :

Une fois l’encre et le sel sec, on frotte le sel (oh les mains bleues!) et on retire le drawing gum pour faire apparaître les cercles en blanc, en réserve! C’est long ! Quel travail de patience!

Il n’y a plus qu’à monter le pantin (à qui on a collé des yeux mobiles, dessiné une truffe et une grande « bouche » joyeuse! ) Attention à ne pas inverser bras et jambes!

Maintenant, on fixe le pantin avec une attache parisienne sur le fond, on colle la poésie en petit et voilà notre Pantin Achille faisant gaiement sa toilette au milieu des bulles !!

Tracer des lignes verticales en ps

L’apprentissage du trait vertical se fait à l’aide de guides. Après une sèance d’expérimentation et d’approriation de l’outil inducteur, les élèves ont répondu à la consigne suivante: « Je pars d’en haut et en suivant les rainures du carton je descends tout droit jusqu’en bas de la feuille. »

cette activité en petit groupe me permet également d’aider chacun à bien tenir le crayon.

Première sèance avec du carton ondulé.

Deuxième séance.

Les lignes verticales en ps

Cette semaine, les élèves continuent à travailler sur la ligne verticale. Un petit jeu a permis aux èlèves de mieux appréhender la verticalité. Cette activité a été aussi l’occasion d’apprendre à attendre son tour.

La règle du jeu du zoo: selon les indications du dé, planter un bâton d’esquimau ou en enlever sur un socle en pâte à modeler pour former les barreaux de la cage d’un animal. Le premier qui a planté ses 4 barreaux a gagné.

« De toutes les couleurs »

Cettesemaine les élèves ont découvert un nouvel album « De toutes les couleurs » d’Alex Sanders.

Avec cet album, les élèves continuent à travailler sur les couleurs et ont essayé d’émettre des hypothèses sur ce qui arrive au lapin de l’histoire. « Qu’arrive t’il au lapin quand il voit des fraises? », « Il les cueille… Il les mange… Il a la bouche toute rouge… ».

Le lendemain, chaque groupe de langage a raconté l’histoire en remettant dans l’ordre les images tirées de l’album.