classe verte GS : jour 2

(la journée est racontée par les élèves)

D’abord, c’est la météo de la nuit :

Quand on ouvre la main, c’est le soleil, c’est pour dire que la nuit s’est bien passée;

Quand on ferme le poing, c’est le nuage : la nuit a été « moyenne ».

Quand on a les doigts vers en bas, c’est la grêle, c’est que la nuit a été mauvaise !

Pour Gloups et ses amis, la nuit a été plutôt bonne!

Ensuite, ça a été le réveil tonique !

On était debout, on ne devait pas plier les genoux. Manu a raconté une histoire de graines qu’on plante, qui pousse, qu’on arrose, qui pousse. Elle grandit et devient un arbre avec des fruits. Après, Manu était un bûcheron avec sa tronçonneuse (pour de faux!). S’il coupait en bas, il fallait sauter. S’il coupait en haut, il fallait se baisser. Sinon, il nous coupait et il fallait s’asseoir par terre!

Ensuite, on a fait deux équipes pour deux jeux.

L’équipe de Bérengère a joué à

« Robert le ver de terre »!

Il fallait trouver des mots à partir de devinettes, puis trouver les images de Robert qui nous disait : « Suivez moi, je vous invite dans mon garde manger! »

Après, on a fouillé, creusé dans le compost avec une pelle, pour trouver des insectes qui servent à faire de la bonne terre. On les mettait dans une boîte avec une loupe.

On les a regardé, on a pris des photos avec Gloups puis on a remis les insectes dans le compost.

On a vu des:

 

* vers de terre;

* cloportes

* scarabées

*  mille pattes

* chenilles

* limaces

l’hôtel à insectes : Gloups l’a tellement aimé qu’il y a fait une sieste toute une après midi !!! On le cherchait partout!!!

Le jeu avec Manu :

Il y avait des poubelles. On était assis sur des bancs en équipe. Au milieu, il y a avait des déchets. Un enfant de chaque équipe allait chercher un déchet, le mettait dans la bonne poubelle puis tapais la main d’un autre enfant de son équipe. Le dernier venait taper la main du premier.

Puis Manu est allé dans chaque équipe pour voir si le tri était bon. S’il n’était pas bon, il enlevait un point. S’il était bon, il mettait un point.

Ensuite, chaque équipe avait plusieurs images et devait les mettre dans l’ordre. Ça explique le tri. Une équipe triait les images sur le métal, une sur le plastique et l’autre sur le verre .

Les images parlaient du tri, de la déchèterie, de la transformation du verre, du métal et du plastique.

Ensuite, Gloups est allé se promener dans la forêt pour observer et capturer des insectes.

Avec des bâtons, il a creusé la terre et  a soulevé des feuilles pour chercher les insectes. Il a aussi soulevé de gros cailloux pour regarder dessous.

Il a mis les insectes dans des petites boîtes et après dans une grande boîte, avec du bois, de la terre , des feuilles et des bâtons pour qu’ils aient l’impression qu’ils sont encore dans la forêt.

Dans la salle à manger, il les a encore observé dans des petites boîtes avec des loupes qui les grossissaient. Manu nous a donné un petit travail : il fallait entourer sur une fiche les petits insectes qu’on avait vu !

A la veillée, on était dans la bibliothèque. Manu nous a raconté plein d’histoires d’oiseaux qui n’avaient pas d’œil ni de chant. Puis celui qui avait choisi dans le sac de la fée de la forêt les plus gros yeux s’est aperçu qu’il avait une petite tête. Il a distribué les autres yeux à tous les autres oiseaux mais ils se sont moqués de lui, sauf un qui a été chouette et sympa. La chouette est devenue l’amie du hibou et ils ont décidé de vivre la nuit pour ne plus voir les autres oiseaux qui se moquaient. Ensuite, les oiseaux sont allés dans une grotte et ont eu une nouvelle voix.

Puis Gloups est allé au lit avec tous ses amis !

 

Bonne nuit pour notre deuxième jour !

130 consultation(s)